Loading...

Les 7 grandes tendances du recrutement en 2019

1) Adieu paperasse, bonjour candidature en un clic !

En un clic, beaucoup de choses peuvent être faites : se faire livrer un repas, transférer de l’argent, et désormais postuler. La part des candidatures papier est en baisse, comparé aux candidatures par mail et en ligne via les formulaires sur les sites carrière des entreprises. L’importance de la lettre de motivation diminue également, tandis que le profil sur les réseaux sociaux (LinkedIn) et un CV clair et factuel gagnent en importance.

2) Smart, smarter, Smartphone : L’importance du digital

Envoyez une candidature sur le chemin du retour de son cours de yoga ? Ecrire une lettre de motivation en attendant son tour chez le médecin ? Cela devrait être possible ! Nous avons tous le même désir de gagner du temps constamment et nous sommes de plus en plus nombreux à réaliser nos tâches journalières depuis nos smartphones. Un site web optimisé pour mobile et tablette augmente donc significativement les chances d’un recruteur d’obtenir des candidatures. En plus de réduire les coûts en impression des dossiers reçus, vous aurez un impact positif sur l’environnement.

3) Être flexible pour attirer de nouveaux types de candidats

La digitalisation a en effet modifié le marché du travail, mais aussi les horaires de travail. Une plus grande considération est nouvellement accordée à l’individu et à sa situation personnelle. Les entreprises devraient aller encore plus loin en adoptant une culture de la diversité et en s’adaptant aux évolutions de la société. L’option du temps partiel pour les jeunes mères est l’un des nombreux exemples qui montre comment flexibilité et ouverture peuvent pallier la pénurie de travailleurs disponibles à temps complet. La formation en continu prend également de plus en plus d’importance et remplace le modèle de « carrière linéaire », dans lequel les objectifs s’enchaînent les uns après les autres au fil des différentes étapes de la vie.

4) Un premier tri des CV par Machine Learning

Les candidatures peuvent être présélectionnées à l’aide d’algorithmes bien ajustés ou d’outils de Machine Learning. Cette présélection automatisée est particulièrement utile pour les entreprises recevant un grand nombre de candidatures. Le robot rédige ensuite une lettre amicale de rejet au nom de l’entreprise aux candidats n’ayant pas obtenu un score suffisant. Les employeurs gagnent ainsi du temps dans le recrutement et concluent plus rapidement des contrats avec des candidats qualifiés.

5) L’utilisation du Big Data

Le Big Data est partout, mais les données ne peuvent servir à la prise de décision que si elles sont placées dans le bon contexte. Vous disposez déjà de données sur les performances passées d’une campagne de recrutement pour un poste similaire ? Servez-vous donc de ces valeurs de référence pour tirer leçons quant aux biais de diffusion qui conviennent le mieux à votre cible.

6) Marque employeur sur Facebook, LinkedIn, Instagram & Co

Les réseaux sociaux ne sont plus seulement là pour présenter les souvenirs de ses dernières vacances. Dans la soi-disant guerre des talents, ils contribuent à renforcer l’image de marque à l’aide de photos bien mises en scène, de concours et autres publications renforçant la popularité et l’attractivité de l’entreprise. L’important est d’avoir une séquence de publication régulière et une réactivité élevée.  Les vidéos live deviennent aussi un instrument de plus en plus puissant du processus de valorisation de la marque employeur. L’influence croissante des médias sociaux sur la décision d’un candidat s’explique par le désir d’épanouissement. Pour beaucoup, l’aspect financier n’est plus suffisant, le poste choisi doit répondre à plusieurs critères : une bonne ambiance, des locaux bien situés, des évènements d’entreprise tendances…. Et ces informations peuvent être parfaitement présentées via les réseaux sociaux.

À noter : En adressant des offres d’emploi à des groupes ciblés, celles-ci peuvent être diffusées en dehors des sites d’emploi. Une entreprise basée à Berlin cherchant un assistant commercial pour développer son activité sur le marché français aurait donc intérêt à publier son offre dans un groupe Facebook intitulé « Français à Berlin » ou autre réseau social tel qu’Instagram. Utiliser les réseaux sociaux est la grande tendance dans le domaine du recrutement. Par ailleurs, si des modèles de comportement du profil type recherché sont définis, l’offre peut être partagée sous forme de bannières publicitaires sur différents supports (sites web et applications smartphone) utilisés par les potentiels candidats.

7) L’utilisation du matching

L’ensemble des applications tous secteurs confondus repose désormais sur le principe du matching. « Qui correspond à qui » est déterminé sur la base de points communs. Attention cependant : la qualité d’un match dépend de la manière dont les données sont analysées. Si le profil du candidat et l’offre d’emploi sont trop imprécis ou incomplets, les similitudes ne peuvent être parfaitement identifiées.

Inscription Newsletter